Informed customers always save money by reading ipage hosting review and looking around for web hosting.

Qui est en ligne

Nous avons 11 invités en ligne

La CUN :

Imprimer
Dimanche, 13 Janvier 2013 18:11

 

Un outil de développement  économique au profit des populations.

Mosaïque de 9 communes à développement inégalitaire de plein exercice disposant chacune d’un budget autonome et d’un conseil urbain de 37 élus, la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN),  est un outil de développement économique et social. Elle traduit la réussite de la politique de décentralisation dans notre pays, contribue à l’instauration d’une meilleure gestion et promeut une bonne coordination entre ces communes.

L’Etat et la Communauté Urbaine de Nouakchott ont mis en œuvre de grands projets de développement en particulier dans le domaine des infrastructures publiques.

En 2007 avec le soutien de l’ONG Français GRET, la CUN a constitué une base de données des infrastructures publiques dans des domaines très variés (eau, éducation, santé, etc.)

Cette base de donnée a été actualisée en 2009 et a donné lieu à la création d’un « Atlas des infrastructures et services urbains de Nouakchott ».

En 2011, la réalisation du film « Nouakchott carte sur table, pour une urbanisation concertée » a permis de doter la ville d’un nouvel outil de communication et de sensibilisation sur ce thème. Dans le cadre du projet de cohésion sociale et de gouvernance locale, la CUN prévoit la mise en place d’un observatoire des services et du patrimoine urbain à Nouakchott en 2012-2013.

Ce projet a pour but, de favoriser une plus large connaissance de la ville et permettre également le renforcement de la concertation entre les élus, les décideurs et la société civile sur les enjeux de l’aménagement.

Deux  projets d’amélioration de l’accès à l’eau se traduisent par : la mise en place d’une filière de distribution d’urgence de l’eau afin de garantir un accès minimal d’eau potable dans les quartiers périphériques mal desservis de la capitale.

Des équipes  ont été mises en place pour inspecter le respect des normes techniques et tarifaires au réseau des points de vente d’eau et la construction des bornes-fontaines gérées par les collectivités locales afin de garantir les normes sanitaires et une tarification raisonnable.

L’objectif est de renforcer les compétences communales en matière de gestion et d’inspection de l’eau.

La culture n’est pas en reste. En effet, depuis 2007,  la vie de  Nouakchott  est émaillée par de nombreuses activités  culturelles : festival Salam  aleykoum , fashion culture, défilé de mode, fête de la musique, soutien substantiel notamment aux jeunes artistes, plasticiens, peintres, septième art (SENAF 2009 ; 2010 ; 2011), sont  quelques  unes des activités culturelles dont la ville  a bénéficiées.

A cela, il faut ajouter,  la promotion et à la valorisation des musiques traditionnelles et la coopération culturelle entre notre pays et ses voisins comme le Sénégal, le  Mali et le Maroc etc.)

Les actions entreprises par la CUN sur le développement de la ville de Nouakchott dans le cadre de la coopération internationale, ont permis de renforcer le rayonnement de la Mauritanie en tant que trait d’Union entre le Maghreb Arabe et l’Afrique Subsaharienne.

En termes d’investissement et de grands travaux, plusieurs opérations sont en cours: la construction de nouveaux carrefours stratégiques à l’exemple du « carrefour Ould Mah », une extension de 41 km en cours, réhabilitation de mosquées et mahadras, la reconstruction du marché de la capitale (actuellement à l’étude) et la disposition d’un fonds d’investissement communautaire pour la réalisation de projets communaux.

Par ailleurs, la ville a adopté le système PEFA L’initiative PEFA (Public Expenditure and Financial

Accountability) ce qui signifie en français, la dépense Publique et la responsabilité financière qui est une référence mondiale de mesure des performances de gestion des finances publiques.

Dans le cadre du changement constructif, des actions concrètes ont été réalisées par la CUN : Il s’agit de la construction de 25 km de voirie, la  mise en place de signalisation : panneaux, feux de signalisation, rénovation de voies bitumées. En matière de propreté et d’hygiène la Communauté Urbaine de Nouakchott contribue à l’amélioration du ramassage des déchets en collaboration avec Dragui Transports (prise en charge à 100% par l’Etat en attendant une taxation des déchets).

On le voit bien, la décentralisation, si elle bien conduite, donne des résultats concrets qui se traduisent en termes d’impacts positifs sur le cadre et les conditions de vie des citoyens.

SAMBA MAMADOU GUEYE

 

Source Horizon n° 5907

 
free pokerfree poker
© 2011 Association des Maires de Mauritanie